éolienne domestique Alae

Eolienne Alae

Alae est une éolienne de petite dimension qui peut se poser facilement sur un toit de maison, un lampadaire ou à même le sol avec un mât. L’éolienne est à axe vertical, ce qui signifie qu’elle n’est pas sensible à la direction du vent et qu’elle ne fait aucun bruit de sifflement contrairement aux éoliennes traditionnelles à axe horizontal.

L'innovation Alae, c'est quoi?

Alae c’est avant tout une éolienne brevetée qui permet d’utiliser à la fois la trainée différentielle et la portance. Cela signifie que l’éolienne est performante à faible vitesse (environ 10km/h), comme une voile de bateau poussée par le vent mais aussi pour des vents très importants comme l’éolienne à axe horizontal. Cet avantage permet à l’utilisateur de l’éolienne une autonomie et une efficacité énergétique plus importante pour toute période de l’année.

En plus de son efficacité, l’éolienne a les avantages suivants:
– Une indépendance vis-à-vis de la direction du vent. Les éoliennes captent le vent de façon autonome sans qu’elles soient dirigées par le sens de ce dernier.
 – Pas de nuisance sonore due à la différence de vitesse entre la base et l’extrémité de la pale. Pour notre cas l’éolienne fait un léger bruit au niveau des roulements mais rien de perceptible à distance raisonnable (plus de 3 mètres). Une étude sera faite dans le futur pour évaluer avec précision le bruit.
– Pas de danger pour les animaux volants qui peuvent se heurter aux pales de l’éolienne, puisque l’obstacle est perçu par l’animal contrairement aux éoliennes à axe horizontale venant par le haut (et particulièrement dans notre système avec des pales à membranes souples permettant d’amortir l’impact, puisque le risque 0 n’existe pas)
– Pas d’effet stroboscopique quand les pales passent devant le soleil par intermittence faisant des flashs lumineux réguliers, l’axe et la vitesse de rotation empêche cet effet parasite.

Comment et avec quoi l'éolienne est-elle fabriquée?

Alae a été conçue et fabriquée en France, plus précisément à Saint-Jean-de-Luz au Pays Basque.
L’éolienne est fabriquée avec de l’aluminium non allié, du bois issu de bouleaux de Bourgogne et du lin pour faire les voiles.  Tous ces matériaux sont recyclables hormis le moteur qui n’est pour l’instant pas conçu et fabriqué en France.

Composant de l'éolienne

composant de l'éolienne domestique Alae
membrane de l'éolienne domestique Alae
Les membranes
articulation de l'éolienne domestique Alae
Les articulations
armature de l'éolienne domestique Alae
L'armature

Matériaux souples en fibres naturelles de lin et de coton.
Pour garantir l’étanchéité à l’air, les membranes sont enduites à l’huile de lin à la manière des voiles du 18ième siècle ou au téflon pour plus de performance.

Fabriquées en contreplaqué de bouleau, issus des forêts françaises de Bourgogne et de Franche-Comté.
Imprégnées à l’huile de lin et cirées après usinage. Cela rend le bois insensible à l’humidité et la finition ainsi obtenue est proche de la marqueterie.

En aluminium faiblement allié pour garantir souplesse, résistance à la corrosion et recyclabilité à 100%.
Cet aluminium est produit en Allemagne et usiné en France.

membrane de l'éolienne domestique Alae
Les membranes

Matériaux souples en fibres naturelles de lin et de coton.
Pour garantir l’étanchéité à l’air, les membranes sont enduites à l’huile de lin à la manière des voiles du 18ième siècle ou au téflon pour plus de performance.

articulation de l'éolienne domestique Alae
Les articulations

Fabriquées en contreplaqué de bouleau, issus des forêts françaises de Bourgogne et de Franche-Comté.
Imprégnées à l’huile de lin et cirées après usinage. Cela rend le bois insensible à l’humidité et la finition ainsi obtenue est proche de la marqueterie.

armature de l'éolienne domestique Alae
Les armatures

En aluminium faiblement allié pour garantir souplesse, résistance à la corrosion et recyclabilité à 100%.
Cet aluminium est produit en Allemagne et usiné en France.

Déploiement

 En intégration en pleine terre:
Nécessite une dalle en béton ainsi que de créer une tranchée pour faire passer le câblage.

En remplacement des lampadaires déjà existants:
Dalle de béton et câblages du réseau sont réutilisés.

Sur une construction:
En lieu et place d’une antenne râteau par exemple.

Spécificité technique

graphique de performance de l'éolienne domestique Alae

A noter: – 5m/s=18km/h, 10m/s= 36km/h
              – La puissance crête dépendra de la capacité du moteur installé.
Hauteur hors mât: 3 mètres
Largeur: 3 mètres
Masse: environ 10kg, la masse dépend du moteur que nous adaptons en fonction du lieu de pose.

Procédure pour l'installation de l'éolienne

Nous allons par la suite vous expliquer comment procéder pour l’installation de l’éolienne. Nous vous conseillons dans un premier temps de vous renseigner sur les modalités de raccordement par le biais de ce PDF complet d’ENEDIS en cliquant sur le lien suivant:
Raccorder son installation de production

Avant de vous lancer

Toutes les mairies vous donnent l’opportunité de remplir un certificat d’urbanisme opérationnel de façon gratuite vous permettant de savoir si le projet visant à poser l’éolienne est faisable chez vous. Ceci est gratuit et le but est d’éviter que vous achetiez une éolienne en ayant la certitude que vous ayez l’autorisation d’urbanisme qui suit derrière sans qu’elle ne vous soit accordée au final. Une fois remplie confiez-le au service urbanisme de la commune qui vous répondra sur la faisabilité du projet.
Vous pouvez retrouver le certificat en PDF en cliquant sur ce lien.
Veuillez aussi vérifier que votre zone est propice à l’installation d’une éolienne, vent et exposition suffisante.
Vous pouvez nous contacter en allant dans l’onglet « contact » du site pour des conseils et pour que nous vous aidons à déterminer à quel point l’éolienne sera efficace chez vous.

Raccordement de votre éolienne

Pour le raccordement au compteur, il faut acheter un onduleur (homologué par Enedis) que l’on va connecter au nouveau compteur Linky, prévu et adapté pour ce type de raccordement. L’onduleur dispose de différentes fonctions, par exemple il peut vous permettre en le connectant au wifi de suivre la puissance que l’éolienne va délivrer sur le réseau. En ce qui concerne le compteur Linky, si vous ne le possédez pas encore, Enedis se charge de l’installation et le fait gratuitement.

Bonne nouvelle, si vous êtes déjà équipé d’une centrale photovoltaïque, il est possible de se raccorder sur l’onduleur existant en fonction de ses capacités.

Une partie des coûts d’installation pouvant aller jusqu’à 40% est prise en charge par ENEDIS. Pour plus d’information vous pouvez consulter l’article suivant:
https://etaranis.fr/raccordement-avec-enedis-une-info-utile-le-taux-de-refaction/

*En dehors du programme pionnier, l’onduleur n’est pas fourni avec l’éolienne.

Formalités administratives

Afin de respecter les formalités et pour pouvoir revendre votre énergie, vous devez contacter Enedis ainsi que votre mairie.
Nous vous conseillons d’appeler votre mairie pour connaitre la procédure exacte de validation d’installation de votre éolienne. Le procédé est généralement très simple mais nécessite souvent une déclaration préalable de travaux.

En ce qui concerne les accords avec Enedis, toutes les informations prises par la suite proviennent directement de leur site, vous pouvez trouver plus de documentations et de détails directement sur le site d’Enedis à l’adresse https://www.enedis.fr/raccorder-votre-installation-de-produ…

Tous d’abord vous devez constituer un dossier comprenant :
• l’autorisation d’urbanisme ;
• quelques photos de votre branchement actuel ou du terrain pour aider Enedis à mieux comprendre votre besoin ;
• le plan de situation de votre projet d’installation permettant de situer le chantier dans la commune ou le quartier ;
• le plan de masse qui présente le projet d’aménagement de votre terrain (en termes d’accès à la voie publique et de branchement sur le réseau) ;
• le mandat (si vous vous faites représenter par un mandataire).

Une fois votre demande complète :
• Enedis vous confirmera sa prise en charge ;
• Enedis vous transmettra une proposition de raccordement, à leur retourner signée de votre part dans un délai de 3 mois, accompagnée des éléments demandés (en particulier le versement d’un acompte) ; à défaut, Enedis considérera que le projet est abandonné.

Une fois les travaux réalisés et l’installation achevée, demandez la mise en service en ligne.
Vous devrez fournir, en ligne, l’attestation de conformité de votre installation établie par votre électricien et visée par le Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité (CONSUEL), et à conclure un Contrat d’Accès et d’Exploitation (CAE) qui entrera en vigueur le jour de la mise en service.
Enedis vous contactera alors pour convenir d’une date de mise en service : comptez un délai moyen d’environ deux semaines pour notre intervention.

Nous sommes bien sûr à votre disposition pour vous aider.

Fermer le menu
×
×

Panier